Test Surfshark VPN Surfshark : notre avis, nos mesures au labo

6f9f324d-vpn-surfshark__908_512__0-185-908-697-2756575-jpeg

Chiffrement, protocole et DNS

SurfShark propose plusieurs protocoles de connexion pour utiliser les services de VPN :

  • OpenVPN avec UDP / OpenVPN avec TCP
  • IKEv2
  • Shadowsocks (protocole propriétaire)

SurfShark se concentre donc sur des protocoles assez récents et laisse de côté certains modes comme :

  • L2TP/IPsec
  • PPTP (Windows)

Notez que sous macOS, seul IKEv2 est disponible depuis l’application. Il faudra installer OpenVPN et Shadowsocks manuellement pour les utiliser. S’il existe des tutoriels, les manipulations ne sont pas vraiment aisées pour des débutants.

Notez que les développeurs de SurfShark travaillent sur l’implémentation du protocole WireGuard, un des protocoles les plus performants en termes de débits. Le protocole ShadowSocks de SurfShark utilise une technique de masquage dit obfuscated qui permet de faire transiter les données OpenVPN dans le flux HTTPS plus « classique ». On parle également de mode furtif ou Stealth ce qui peut s’avérer très pratique pour contourner un firewall.

SurfShark utilise classiquement ses propres serveurs DNS pour vous assurer un maximum de confidentialité pendant vos requêtes sur Internet. Lors de nos tests (dnsleaktest.com), nous n’avons d’ailleurs pas noté de fuite.

Pour le chiffrement, SurfShark utilise le standard AES (Advanced Encryption Standard) 256 GCM.

Streaming vidéo

Certaines personnes utilisent les services de VPN pour accéder à différents services de streaming étrangers ou tout simplement pour se connecter aux services de télévision en France depuis l’étranger. Notez que les accès à certains services comme Netflix ou Amazon Prime varient dans le temps, les sociétés cherchant en permanence à protéger leur contenu d’un accès non autorisé.

Lors de nos essais avec les services de Surfshark, nous avons pu nous connecter sans problème aux sites de streaming les plus courants en prenant soin de créer une navigation privée. Sur ce point, la promesse est tenue.

Options avancées

SurfShark propose quelques fonctionnalités intéressantes comme le possibilité de diriger certaines connexions en dehors du VPN. Chez d’autres prestataires, cela s’appelle du split tunneling, mais ici, la fonction s’appelle la liste blanche (white list). Cela permet notamment d’éviter les blocages automatiques de certains services et notamment les banques qui détectent les IP provenant de l’étranger. L’application dispose également d’un Kill Switch qui permet de couper automatiquement la connexion Internet si le VPN vient à ne plus être disponible. L’option MultiHop permet de faire transiter le trafic par deux serveurs différents en augmentant mécaniquement le niveau de chiffrement. Cette sécurité supplémentaire se fait au détriment du débit.

Lors de nos tests débits descendants, nous sommes passés de 282 à 203 Mb/s entre la France et les Pays-Bas en passant par Singapour. En passant pour le Royaume-Uni pour sortir de France, nous avons mesuré une baisse d’environ 15 % par rapport à une connexion directe, ce qui est finalement acceptable dans la plupart des situations.

On réservera donc cette option aux connexions les plus sensibles et qui ne demandent pas des débits élevés. Notez que vous ne pouvez pas choisir librement les deux serveurs par lesquels transiteront les données et il faudra sélectionner le parcours dans une liste.

SurfShark propose également un bloqueur de publicité et de trackers en tout genre.

Support technique

Le centre d’aide de Surfshark propose plusieurs tutoriels pour vous aider à installer le VPN sur différents types d’appareils (TV, routeurs…) ainsi que divers articles pour résoudre les problèmes les plus classiques. Un système de chat permet également de contacter une personne 24h/24 et 7j/7. Le service n’est malheureusement pas disponible en français. Toutefois, un système de traduction est disponible pour rendre la discussion fluide dans la langue de Molière. Lors de nos différents essais, l’attente a été courte avant d’obtenir une réponse généralement précise.