Anonymat – Comment cacher / masquer votre IP sur Internet ?

internet_anonymity-4845696-jpg

19 novembre 2014 – 20 commentaires – Temps de lecture : 7 minute(s) – Classé dans : Anonymat

Publié par UnderNews Actu – Télécharger l’application Android

Qui ne s’est jamais posé cette question : comment cacher ou masquer son adresse IP en ligne ? Il existe de nombreuses raisons qui peuvent vous pousser à souhaiter cela. Voici toutes les techniques qui vont permettront de le faire, chacune présentée avec ses avantages et inconvénients.

Masquer votre adresse IP sur Internet est l’une de vos priorités ? Bienvenu dans le club des paranos luttant contre les services de surveillances sur Internet ! Vous trouverez dans cet article complet et détaillé le moyen de contourner les surveillances en ligne et de protéger votre espace vital sur le Web et votre liberté et anonymat. Retenez bien qu’aucune méthode n’est sûre a 100%, mais certaines s’en approchent beaucoup. Nul besoin d’être un geek pour naviguer “sous les radars” !

L’adresse IP : Votre carte d’identité numérique

Tout d’abord, il faut comprendre ce qu’est une adresse IP et en quoi elle vous identifie. Lorsque vous naviguez sur Internet, votre fournisseur d’accès à Internet (FAI) vous attribue ce que l’on appelle une adresse IP. C’est une combinaison de chiffres séparés par des points. Toute personne connectée au Web dispose d’une adresse IP.

C’est d’abord un moyen d’identification par lequel votre FAI vous reconnait et vous permet de bénéficier de ses services. Mais avant tout l’adresse IP est une adresse, comprenez une sorte de coordonnées numérique unique. L’adresse IP sert à vous localiser géographiquement et est le moyen qu’ont les autres machines distantes de vous contacter. C’est pour cela que beaucoup d’internautes souhaitent changer leur adresse IP !

Les raisons de masquer son adresse IP

Le Net n’est pas ce qu’il parait être : si vous ne le saviez pas, sachez dès aujourd’hui que la plupart de vos faits et gestes entrepris sur Internet sont surveillés quelque part dans le monde, soit pour des raisons commerciales, mais aussi à des fins politiques et de surveillance. En bref, le Net est truffé d’espions plus ou moins agressifs (et légaux) qui se chargent de tracer vos activités sur Internet.

Vous êtes donc exposé à tous les regards. Par exemple, il vous est peut être déjà arrivé de recevoir un mail d’avertissement de Hadopi, vous notifiant que vous aviez téléchargé une œuvre protégée ? C’est un fait qui arrive souvent aux amateurs de torrents, une technologie P2P surveillée par la Haute Autorité en France.

Le scandale de la NSA dévoilé par Edward Snowden a été un électrochoc pour beaucoup d’internautes. Face à cet état de choses, il est nécessaire de préserver son anonymat sur Internet. Reprenons le fameux dicton : “Pour vivre heureux, vivons caché“. Aujourd’hui, tout le monde a besoin d’une connexion sécurisée et vous devez pour ce faire savoir comment masquer votre adresse IP.

Dans le même genre, rappelez-vous l’affaire des prix changeant sur certains marchands en ligne. Le scénario a tendance à se répéter à chaque fois que l’on cherche à acheter un billet d’avion, de train ou encore à réserver une chambre d’hôtel sur le Net : le prix évolue au fur et à mesure que l’on attend et compare les offres. Ne vous fiez pas aux explications officielles, le phénomène n’est pas uniquement causé par le taux de remplissage, qui implique un prix plus élevé quand on réserve les dernières places. En fait, en vous rendant à plusieurs reprises sur une page Web pour réserver vous provoquez mécaniquement une augmentation du tarif. Il s’agit d’une technique commerciale destinée à motiver la décision d’achat, fonctionnant grâce aux cookies stockés sur votre machine.

Ces genres de dérives sont légion de nos jours sur internet, la publicité, le spam, le piratage sans oublier la surveillance gouvernementale font qu’il est de plus en plus urgent de savoir comment masquer son adresse IP.

Les moyens techniques existants pour cacher/masquer son IP

Il existe aujourd’hui plusieurs moyens techniques permettant de se cacher sur Internet. Mais notez qu’ils n’ont pas tous la même efficacité ni le même but d’utilisation.

UnderNews a décidé de vous présenter quatre techniques visant à masquer/cacher votre adresse IP en ligne :

  1. Les proxy
  2. Les VPN
  3. TOR
  4. Le WiFi public

En plus de cela, il convient de manière générale pour protéger votre vie privée sur Internet d’utiliser la navigation privée proposée par les navigateurs Web pour toutes vos sessions de surf. En effet, ce mode spécial disponible dans Firefox, Chrome, Internet Explorer, Opera et Safari va interdire le stockage des cookies, ces petits fichiers déposés à votre insu par les sites Web que vous visitez. Les cookies constituent un moyen de collecter des informations précises sur vos habitudes de navigation et vos centres d’intérêt.

De ce fait pour vous protéger contre cela, il est important de régulièrement recourir aux fenêtres de navigation privée, disponible en un clic sur l’ensemble des navigateurs Web modernes.

1. Utilisation d’un serveur proxy

Un proxy est un serveur distant qui sert de liaison intermédiaire entre votre navigateur et la page Web que vous souhaitez visiter. Le site verra donc l’accès via l’adresse IP du serveur proxy et non la votre. Ce genre de service est gratuit et une simple recherche vous en fera connaître des milliers en libre accès (proxy.org en recense en masse). Choisissez-en un qui prend en charge le HTTPS de préférence.

Attention ! Cette technique est basique et n’est valable que pour votre navigateur Web. En aucun cas elle ne va protéger vos applications nécessitant une connexion Internet sur votre machine, à moins que vous ne les configureriez au cas par cas afin qu’elles passent toutes par la passerelle proxy. Cela n’est pas toujours possible du aux nombreuses restrictions des proxy, des ports utilisés ou de la configuration de l’application.

La configuration au sein des navigateurs est simple, si avous avez Mozilla Firefox par exemple, vous pouvez manuellement configurer un proxy. Pour cela, rendez vous dans Options -> Avancé -> Réseau -> Paramètres… -> configuration manuelle du proxy puis entre l’IP et le port associé fournit par votre liste de proxy. Pour désactiver le proxy, cochez ensuite “Pas de proxy” ou “détection automatique”. Pour une simple session de surf, il existe aussi des proxy en ligne qui ne demandent aucun paramétrage (free web http proxy).

De cette manière, vous pourrez accéder à des sites bloqués dans votre pays (blocage géographique), sur votre lieu de travail, hôtel ou établissement scolaire. Notez que les sites proxy peuvent être, eux aussi, bloqués via un firewall. De plus, la vitesse sera drastiquement limitée.

En conclusion, gardez en tête que les proxys ne garantissent pas un très bon anonymat (niveau faible) voir très faible, la cible pouvant la plupart du temps retrouver l’adresse IP du référant (HTTP referer) et la majorité des serveurs conserveront les logs de connexion/navigation. Privilégiez donc l’usage des proxy en dernier recours, pour un contournement basique urgent, ne nécessitant pas de réel anonymat.

2. Les VPN, le meilleur moyen d’anonymisation

VPN signifie Virtual Private Network ou Réseau Privé Virtuel en français. Un VPN fait globalement la même chose qu’un serveur proxy, mais il le fait pour toutes vos applications accédant à Internet (quelque soit le protocole) et il chiffre l’ensemble des données échangées. Un VPN est donc plus sûr et pas plus difficile à utiliser grâce aux nombreux logiciels disponibles.

  • Prix
  • Point fort du fournisseur
  • *
  • IP disponibles
  • Serveurs
  • Pays
  • Satisfait ou remboursé

ExpressVPN

  • Dès $6.67*
  • No-logs & offshore (BVI)
  • Abo 15 mois
  • 20 000
  • 1 800
  • 94
  • 30 jours (!)

Voir +

NordVPN

  • Dès $2.75*
  • No-logs & offshore (Panama)
  • Abo 3 ans
  • 50 000
  • 5 000
  • 59
  • 30 jours (!)

Voir +

PIA

  • Dès $2.91*
  • No-logs et haute sécurité
  • Abo 24 mois
  • 20 000
  • 3 283
  • 24
  • 7 jours

Voir +

HideMyAss

  • Dès 5,99€*
  • Valeur sûre depuis 5 ans
  • Abo 12 mois
  • 120 440
  • 930
  • 210
  • 30 jours (!)

Voir +

Les réseaux privés virtuels combinent en effet les avantages des services proxy avec la sécurité (tunnel de connexion sécurisé) et la vitesse en plus, représentant donc la meilleure alternative. Des VPN gratuits existes (financés par la publicité par exemple) mais les Premium payants comme ExpressVPN, HideMyAss, IPvansih, PrivateInternetAccess, etc vous permettent d’avoir à votre disposition un service haut de gamme garanti avec des milliers d’adresse IP réparties sur plusieurs serveurs dans le monde et de naviguer sans perte de vitesse le tout pour quelques euros mensuels d’abonnement.

La dépense est minime et vous permet un maximum d’anonymat en ligne. La plupart des fournisseurs VPN propose une garantie satisfait ou remboursée de durée variable permettant de cerner le service et voir s’il vous convient.

Pensez à prendre en compte l’utilisation que vous en ferez afin de choisir celui qui sera le plus adapté à votre utilisation. Pour cela, examinez les offres des dizaines de fournisseurs VPN sur le grand comparatif VPN UnderNews ainsi que sur notre sélection ultime des meilleurs vpn pour 2018.

3. Réseau d’anonymisation décentralisé TOR

Le réseau TOR est complètement différent des précédentes techniques mais on ne peut l’omettre aujourd’hui tant il est incontournable. TOR est un réseau décentralisé comportant des nœuds entre des serveurs et des utilisateurs du monde entier, offrant à ceux qui se connectent un fort niveau d’anonymat.

Cependant, de nombreux scandales résultant de possibles faiblesses ou failles de sécurité entachent sa réputation. A ce jour, vous devez retenir que TOR doit être utilisé pour surfer sur le Web ou accéder au Deep Web mais pas pour télécharger car les débits ne sont pas assez importants. Il n’est pas fait pour cela.

Il s’agit par contre d’une excellente solution pour éviter la censure et le tracking. Lorsque vous vous connectez au réseau, vous disposerez de l’adresse IP d’un utilisateur au hasard du réseau et celle-ci change régulièrement.

Téléchargez le Tor Browser Bundle puis installez-le pour sécuriser votre connexion.

4. Les WiFi publics

Pour naviguer discrètement, une méthode simple et souvent oubliée consiste à choisir un réseau WiFi public fourni par un hotspot dans un parc, un restaurant, un café, un centre commercial ou un hôtel. Vous pouvez vous connecter dans la plupart des cas sans mot de passe et naviguer incognito.

C’est assez pratique et cela ne nécessite pas de faire de configurations particulières. Veuillez quand même à disposer d’un pare-feu suffisamment efficace et de’éviter toute navigation à risque (paiement, connexion non sécurisée impliquant des données personnelles ou bancaire) car c’est plutôt risqué étant donné que n’importe qui peut se connecter à ce type de réseau. Vous y êtes à la merci de pirates informatiques qui pourront sniffer et intercepter le trafic. Du coup, l’usage d’un VPN qui chiffre la connexion n’est pas un luxe en plus de l’utilisation d’un réseau WiFi public.

Voila, nous avons fait le tour des principales solutions, n’hésitez pas à commenter si vous avez des questions, remarques ou si vous désirez ajouter un autre moyen non cité ici.

* Article comprenant des liens affiliés

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

loading-5686447Loading…

Mots clés : adresse IP, anonymat, cacher IP, espionnage, liberté, masquer IP, proxy, Tor, vie privée, VPN, Wifi

Recherches en relation :

  • cacher son adresse ip
  • cacher son ip
  • comment masquer son adresse ip
  • comment cacher son adresse ip
  • masquer son ip